Un Week-end normand entre nature et activités sportives

Un week-end en normandie est souvent dépendant de la météo. Cependant, les dernières années, le réchauffement climatique a (malheureusement) considérablement réduit le risque de week-end sous la pluie… 

Un week-end sous le soleil

D’Avril à Octobre, les activités ne manquent pas pour une première aventure dans le Pays de Caux. Le bon équilibre pour moi est d’arriver le Vendredi soir, de poser mes bagages à la ferme et d’aller profiter d’une moules frites à Veulettes sur Mer devant un coucher de soleil sur la côte d’albâtre.  Le repas week-end normandies’achève par une petite balade sur le bord de mer, au bruit des vagues se jetant sur les galets.  

Le Samedi matin, Le réveil ne se fait jamais de façon tardive (un coq n’étant jamais très loin à la campagne). C’est le moment privilégié pour apprécier son café tout en regardant le verger de pommiers. En fonction de la saison, soit le paysage nous rappelle les romans de Balzac et nous replonge dans nos années d’études. Soit, c’est le printemps avec des branches fleuries et une nature très animée qui donne envie de passer sa journée dehors loin du quotidien parisien.

L’autre atout d’un réveil matinal est de pouvoir faire un saut au port de Saint Valery et de prendre du poisson frais à la criée, pour le soir-même ou le lendemain. Une fois cet aller-retour effectué, il est possible d’improviser une partie de pétanque ou de molki sur le terrain dédié de la ferme, Ou, pour les moins « courageux » tout simplement d’apprécier un moment de détente sur un transat. 

Après un déjeuner fait de légumes du jardin ou si la saison le permet de fruits et confiture faite maison (groseilles ou framboises), il est temps de digérer avec une escapade en vélo. Il est aussi possible de passer l’après-midi au lac de Caniel mais, pour ma part, je suis plus un adepte d’aller à la découverte de la campagne normande, en bicyclette. 

L’un de mes circuits préférés commence par une dizaine de kilomètres dans la campagne qui, au printemps, est un vrai plaisir pour les yeux (champs de colza, blé, pommes de terre à perte de vue) ainsi que certaines odeurs uniques d’herbe fraîchement coupée. Ensuite, je rejoins la vallée de la durdent ou une piste cyclable a été aménagée et permet de suivre la rivière par un accès unique et sécurisé.

La durdent rejoint la Manche à Veulettes et permet de vivre une magnifique promenade entre terre et mer. Par la suite, il est possible de s’égarer dans les villages avoisinant. Et, ainsi d’admirer aussi des châteaux, un aérodrome, le golf de la côte d’albâtre et les nombreuses maisons en colombages typiques. 

Le retour en fin d’après midi est le moment parfait pour préparer un barbecue. Le repas et la soirée permettent d’aborder les sujets préférés des familles : actualités, politiques, programme du dimanche… Un peu de lecture, ou de console pour finir la journée est aussi envisageable, il y a toujours un livre d’une enquête du normand François Claudius Simon ou du breton Nicolas Le Floch qui traine)

Le dimanche matin peut commencer par un petit jogging et se poursuivre surtout par la préparation du poisson acheté le jour d’avant. Cela peut-être, par exemple, un bar associé à des herbes (thym, romarin,..) trempé au vin blanc et associé une petite sauce à l’oseille et à la crème (locale bien entendu).

Une journée qui continue ensuite par un petit practice de golf lequel est situé à 3 km de la ferme, c’est très facile d’y aller en vélo et de passer une petite heure en pleine campagne à s’exercer !

La fin de la journée est le plus souvent consacrée pour moi à l’amélioration du jardin, tailler les haies, essayer de mettre en place des parcelles de jardin en permaculture, …

Les Week-ends qui passent vite (trop vite)

L’attrait réel d’un week-end en Normandie est de passer sa journée dehors au milieu de la nature en appréciant le bruit du vent à travers les champs de blé. Cela permet au cerveau de s’aérer, de descendre le niveau de stress et de s’évader. Sans compter que tout petit projet à la campagne s’apparente à découvrir un nouvel endroit : 

  • Besoin d’un arbre fruitier : il faut aller à une pépinière
  • Besoin d’un outil : il faut passer par le magasin le mieux adapté pour le trouver
  • Besoin de faire des travaux : en discuter avec la famille, élaborer et profiter des précieux conseils des cousins

Chaque week-end est une petite aventure en soi où chacun peut faire son chemin en fonction de ses envies !

Enfin, dernier point non négligeable ce petit paradis entre terre et mer est à 2h30 de Paris.

A bientôt dans le pays de caux !

Auteur : Jean.

Date de publication : 21/05/2017